22 janvier - la journée franco-allemande [de]

A l’occasion du 40ème anniversaire du Traité de l’Élysée, le 22 janvier 2003, le Président Chirac et le Chancelier fédéral Schröder ont souhaité que le 22 janvier soit déclaré « Journée franco-allemande » et consacré à des actions visant au rapprochement de la jeunesse des deux pays (article 16 de la déclaration commune du 22 janvier 2003).
La première « Journée franco-allemande » a été célébrée le 22 janvier 2004. Lors de la 2ème édition de l’événement, en 2005, les manifestations ont été organisées autour du thème de la promotion de la langue du pays partenaire (« l’allemand et le français, passeports pour des emplois et des carrières en Europe ») et développées sur plusieurs jours, faisant de la « Journée franco-allemande » une « Semaine franco-allemande ». Cette dernière formule a été reprise en 2006 et complétée, à l’initiative des Secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande, Mme Colonna et M. Gloser, par l’organisation d’une « Journée de découverte » destinée aux élèves du secondaire.

Objectifs

La « Semaine franco-allemande » doit être consacrée, dans tous les établissements d’enseignement français et allemands, à la présentation des relations bilatérales, à la promotion de la langue du partenaire (qui a fait l’objet d’un plan stratégique arrêté lors du Conseil des Ministres franco-allemand du 26 octobre 2004) et à l’information sur les programmes d’échanges et de rencontres, ainsi qu’aux possibilités de mener des études et d’exercer un emploi dans le pays partenaire. A ce titre, elle n’est pas réservée aux seuls élèves germanistes.

La visite dans le cadre de la « Journée de découverte en entreprise » vise quant à elle à initier les jeunes au monde de l’entreprise, à informer les élèves quant aux possibilités de carrière dans le secteur franco-allemand et à susciter leur curiosité pour la langue et la culture du pays partenaire.

Organisation

Les ministères des Affaires étrangères des deux pays, les ministères de l’Éducation et des Affaires culturelles des Länder allemands et le ministère français de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche contribuent, en termes de financement et d’organisation, à la mise en œuvre de la « Semaine franco-allemande ». Mais les écoles et les institutions culturelles, en s’investissant par leurs propres projets dans cet ensemble de manifestations, ainsi que les initiatives privées menées dans les deux pays, jouent également un rôle décisif pour lui donner forme.

L’organisation de la « Journée de découverte en entreprise » a été confiée cette année à l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), en liaison avec les ministères de l’Éducation.

Dernière modification : 12/04/2016

Haut de page