François Hollande : l’enjeu de ce G7 est le climat

Réponse du président François Hollande aux questions des journalistes au sujet des enjeux du sommet Elmau, Lundi 8 juin 2015

"L’enjeu du G7 ce matin, c’est le climat. La France est à l’initiative puisqu’elle va réunir en fin d’année la conférence qui doit lutter contre le réchauffement climatique. Des engagements doivent être pris à ce G7.

Pour le moment le communiqué qui est préparé va dans le bon sens. Je ferai en sorte qu’il puisse être même précisé, pour que nous ayions davantage de financements, que les pays qui ont à faire un effort de transition énergétique, et notamment les plus vulnérables, les plus fragiles puissent être soutenus.

Je ferai aussi en sorte que les objectifs qui seront affichés soient réalistes mais ambitieux, et notamment pour réduire le réchauffement pendant les prochaines années.

Enfin, il y aura des initiatives que prendra la France et qu’elle soumettra à ses partenaires, notamment un système d’alerte pour notamment des îles particulièrement menacées par les catastrophes et par les cyclones.

La France veut que ce G7 soit utile. Beaucoup de nos compatriotes s’interrogent : à quoi sert de rassembler les pays les plus riches du monde ? A ce que des engagements soient pris pour la croissance. Il y en a eu hier pour lutter contre le terrorisme et pour assurer la sécurité. Cela a été l’objet du dîner d’hier soir. Et notamment sur l’Ukraine et sur la situation au Moyen-Orient, pour que des solutions soient apportées aux réfugiés immédiatement. Mais il y a aussi pour la France la volonté que ce G7 puisse permettre à la planète d’être préservée des catastrophes et des atteintes qui lui sont faites, hélas trop souvent par les pays les plus riches."

Dernière modification : 22/07/2015

Haut de page