La Région Aquitaine : dynamisme et créativité [de]

Ouverte sur l’océan atlantique, l’Aquitaine est la troisième région française exportatrice pour la construction aéronautique et spatiale. L’Aquitaine développe depuis de nombreuses années des partenariats étroits avec huit importantes régions de l’Union européenne. Les vignobles et les cultures céréalières sont une des facettes de ce territoire. La région s’est aussi diversifiée avec des compétences scientifiques mondialement reconnues, des filières de formation attirant de nombreux étudiants, ou des activités innovantes à fort potentiel. Première région française à adopter un plan climat, l’Aquitaine est engagée dans la lutte contre le dérèglement climatique, avec de nouveaux outils, de nouvelles initiatives face à de nouveaux défis.

L’Aquitaine est la première région forestière de France métropolitaine et de l’Ouest de l’Europe : les forêts recouvrent 45% de sa superficie. L’agriculture, la sylviculture et les activités marines occupent une place importante dans l’économie régionale. 45 500 hectares sont cultivés selon les méthodes de l’agriculture biologique. La région est mondialement connue pour sa production de vins d’appellation, mais c’est aussi la première région productrice de maïs d’Europe et celle qui compte le plus grand nombre d’exploitations labellisées pour la qualité de leurs productions. L’Aquitaine est en effet la première région française pour la production des vins d’appellation. Elle l’est aussi pour le maïs, le tabac, la prune d’ente, la fraise, le kiwi, les noix, le maïs doux, les oies et canards gras et les cailles.

Dans le domaine industriel, la Région a développé et structuré un véritable écosystème de l’innovation qui repose notamment sur la création de pôles scientifiques d’excellence, la construction d’un réseau technologique performant et sur une politique de coopération dynamique entre les acteurs de l’innovation technologique et le monde de l’industrie. Par ailleurs, l’équipement en technologies de l’information et de la communication (TIC) progresse fortement auprès des entreprises. Cette filière compte plus de 3700 entreprises en Aquitaine.

Quatre grands secteurs représentent à eux seuls plus des trois-quarts des exportations de la région : l’industrie agricole et agro-alimentaire, les produits chimiques et pharmaceutiques, la construction aéronautique et spatiale, l’industrie du bois. L’Europe est le premier débouché de l’Aquitaine à l’international, avec plus de 8 milliards d’euros d’exportations. Le continent américain vient en deuxième position, suivie par le Proche-Orient, l’Asie et l’Afrique. Les infrastructures connaissent un fort développement sur le territoire, notamment dans le domaine du transport. Les six aéroports, le TGV Sud-Europe-Atlantique, le réseau de trains express régionaux, les ports de Bayonne et de Bordeaux, ainsi que le réseau autoroutier, facilitent les déplacements et les échanges.

Officiellement nommée pays hôte de la 21è conférence des Nations unies sur le climat en 2015, la France a choisi de placer « Paris Climat 2015 » sous le signe de l’exemplarité environnementale. La France travaille ainsi à un agenda des solutions, afin d’illustrer concrètement les réponses possibles au dérèglement climatique A cet égard, la Région Aquitaine s’est doté d’un programme ambitieux qui va au-delà des objectifs nationaux, inscrits dans le Schéma Régional Climat Air Energie : amélioration de 30% de l’efficacité énergétique ; utilisation de 32% d’énergies renouvelables dans la consommation finale ; réduction de 30% des émissions de gaz à effet de serre. Sur la route de Paris, dans la perspective de la COP 21, Bordeaux a accueilli les 16e Assises de l’énergie entre les 27 et 29 janvier 2015, avec, comme point d’orgue, la signature de « l’Appel de Bordeaux », un engagement des élus locaux de France pour le climat.

Avec Bordeaux, la capitale régionale, le territoire possède une métropole de taille considérable. L’agglomération bordelaise compte en effet près de 700 000 habitants. En termes d’infrastructures, l’Aquitaine dispose de 800 km d’autoroutes et de près de 1 600 km de voies ferrées. La future ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique devrait mettre Bordeaux à environ deux heures de Paris en 2017. L’aéroport de Bordeaux-Mérignac, le plus important de la région, faisait valoir en 2013 un trafic de 4,6 millions de passagers. La métropole bordelaise, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007, est une des plus attractives de France et poursuit son développement. De nombreux grands projets sont en cours de réalisation, notamment dans le cadre du vaste projet urbain « Bordeaux 2030 ».

Bordeaux s’illustre aussi comme capitale viticole avec, depuis 1981, l’accueil du salon international du vin et des spiritueux, Vinexpo, qui s’est affirmé au fil des éditions comme une référence pour les opérateurs mondiaux du secteur du vin et des spiritueux.

Bordeaux, quatrième ville de France, ambitionne de s’inscrire dans le Top 20 des métropoles européennes. Innovante, ouverte sur le monde, en plein essor économique, elle s’est engagée dans une démarche responsable en adoptant l’Agenda 21 et le Plan climat énergie territorial. Inscrite dans une stratégie collective qui englobe toutes les facettes du développement durable, Bordeaux mobilise tous les acteurs locaux et s’inscrit dans une démarche exemplaire, efficace et évolutive. Quatre années de suivi et d’évaluation de l’Agenda 21 témoignent du chemin parcouru : 91% des 260 mesures pluriannuelles sont réalisées. Depuis 2009, Bordeaux est la référence nationale des Agendas 21. La capitale d’Aquitaine est également devenue une référence européenne de la ville durable, notamment en participant au projet de « Cadre de référence de la ville européenne durable ».

La Région Aquitaine encourage les initiatives des acteurs locaux aquitains (associations, universités, collectivités locales, entreprises,…) avec leurs homologues étrangers et mène depuis plusieurs années des programmes de coopération nord/nord et nord/sud, notamment avec des Régions francophones (Québec, Région du Souss Massa Drâa au Maroc, Région de Diourbel au Sénégal, province de Lao Cai au Vietnam, région Itasy à Madagascar) dans le domaine du développement rural et agricole.

En établissant des relations de coopération durables avec plusieurs régions du monde, et en particulier l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, le conseil régional contribue à renforcer la présence des acteurs socio-économiques aquitains à l’étranger et participe au développement de ces zones, dans un esprit de solidarité mais aussi de réciprocité. La Région Aquitaine appuie plusieurs actions de développement de filières agricoles et agro-alimentaires avec l’agence aquitaine de coopération internationale Interco. Par ailleurs, la Région Aquitaine coopère sur des questions économiques avec la province du Hubei en Chine (antenne économique inaugurée à Wuhan en 2009).

Annik Bianchini

- www.aquitaine.fr
- www.bordeaux.cci.fr
- www.aquitaine.ademe.fr
- www.agreste.agriculture.gouv.fr

Dernière modification : 05/06/2015

Haut de page