La candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024 [de]

En présence du ministre et du secrétaire d’Etat, le mouvement sportif réuni au CNOSF a lancé, le 23 juin 2015 sur les réseux sociaux officiellement la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

À deux ans de la désignation de la ville hôte par le CIO, le mouvement sportif s’est fortement mobilisé pour permettre à Paris d’aller au bout de la course aux Jeux.

Le Gouvernement est totalement mobilisé en faveur de la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques 2024 annoncée hier par le mouvement sportif.

La France est d’ores et déjà une terre d’accueil de grands événements sportifs internationaux : elle accueillera, entre 2015 et 2019, pas moins de 12 championnats du monde et de 13 championnats d’Europe, avec des rendez-vous majeurs tels que l’Euro 2015 de basketball, l’Euro 2016 de football, les championnats du monde de handball 2017 ou la Ryder Cup de golf 2018. Elle vient d’être désignée pays hôte de la coupe du monde de football féminin 2019. Cette contribution au développement de tous les sports et de toutes les pratiques, masculines ou féminines, handisport et sport adapté, confère à la France la légitimité de porter cette candidature olympique.

La dimension exceptionnelle des Jeux Olympiques et paralympiques en fait une opportunité majeure pour la France :

la première épreuve sportive mondiale est une véritable locomotive du développement du sport pour tous : 10 500 sportifs olympiques et 4 300 paralympiques, plus de 300 épreuves olympiques et 500 paralympiques ; on estime que la pratique sportive a progressé notablement et durablement en Espagne après les Jeux de Barcelone en 1992 ;

elle est facteur de rayonnement du pays hôte avec 3,7 milliards de téléspectateurs qui ont suivi les derniers jeux d’été, soit les trois quarts des foyers équipés d’un poste de télévision, des délégations et des supporters issus de plus de 200 nations.

La France fera entendre une voix singulière, celle d’une candidature pour tous les Français.

L’engagement de l’Etat au service de la candidature de Paris 2024 est en cohérence avec les principes qu’il se fixe pour l’ensemble des grands évènements sportifs internationaux :

- des événements populaires, partagés par tous les Français ;

- des événements durables ;

- des événements construits autour de l’héritage qu’ils lègueront aux territoires ;

- des événements soutenables pour les finances publiques.

Dernière modification : 04/09/2015

Haut de page