Le consulat général de France à Munich a reçu d’innombrables témoignages de sympathie des Munichois

Suite aux terribles attentats qui ont secoué vendredi soir la capitale française, le consulat général de France à Munich a reçu d’innombrables témoignages de sympathie des Munichois venus spontanément déposer des bougies ou des fleurs à l’entrée du bâtiment.

JPEG
JPEG
JPEG

Le Ministre-président de Bavière, M. Horst Seehofer, a été le premier à inscrire quelques lignes dans le livre de condoléances : « dans ces heures, la Bavière témoigne sa douleur à ses amis Français. Nous partageons aussi votre détermination à combattre le terrorisme. Nos pensées vont aux victimes, nos souhaits aux blessés, notre admiration aux hommes et aux femmes qui font face à l’ennemi ».

JPEG
JPEG

A ses côtés se tenaient les ministres de l’économie, Madame Ilse Aigner, de l’intérieur, M. Joachim Herrmann, de la justice M. Winfried Bausback, et le Ministre, chef de la chancellerie d’Etat, M. Marcel Huber.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Le maire de Munich, M. Dieter Reiter est venu le lendemain déposer une couronne accompagné du Maire -adjoint, M. Josef Schmid. Avant de signer le livre de condoléances, ils ont participé à 12h00, à la minute de silence conduite par le Consul général, aux côtés de nombreux Munichois et notamment des pompiers de la caserne voisine.

JPEG

Le consulat général remercie chaleureusement toutes les personnes qui sont venues témoigner de leur douleur et de leur sympathie pour les familles de victimes et le peuple français, en particulier toutes les autorités politiques et religieuses, ainsi que les membres du corps consulaire, qui se succèdent depuis lundi pour venir signer le registre de condoléances.

Dernière modification : 10/12/2015

Haut de page